Le curé LORTEAU

 

 

L'Abbé François Lorteau,

Né à Viellevigne en 1831, il fut ordonné prêtre en décembre 1856. Il fut nommé vicaire à N.D. de Grâce. "Ce poste offrait plus d'une difficulté : il y avait à soutenir et consoler les derniers jours d'un respectable curé vieux et infirme; il y avait en outre une église à construire...En 4 ans et demi, il parvint à recueillir près de cent mille francs : N.D. de Grâce avait son église". C'est à ce moment là qu'il fut nommé vicaire à Legé où il resta plus de onze ans. Puis il fut nommé Curé de Paulx par Mgr Félix Fournier en mars 1874. Il y resta jusqu'en 1894 soit 20 ans sur la paroisse où il a été inhumé. Sa tombe se trouve dans le cimetière près de la Croix centrale.

En arrivant à Paulx, comme il le dit lui-même,  la tâche lui fit peur, il s'agissait de lancer la construction d'une nouvelle église. Mais Machecoul venait de terminer la sienne, St Etienne et La Marne envisageaient aussi la leur.

Il nous a laissé des notes très intéressantes et surprenantes, sur la construction de cette nouvelle église.

 

voici quelques exemples des pages extraites des archives

 Cliquer sur les photos pour agrandir

 

p1030225-coupe.jpg

 

p1030226-b.jpg

 

 

p1030228-b.jpg

Archives

    Voir ces archives : 14 pages écrites à la main. Nous les avons recopiées dans le dossier qui suit pour les rendre plus faciles à lire.

  Cliquer ici 2012-paulx-quelques-elements-d-archives-paroissiales.pdf 2012-paulx-quelques-elements-d-archives-paroissiales.pdf

Commentaires (2)

1. ... 27/12/2012

C'est une surprise très agréable de recevoir un document sur l'église de notre enfance. Les notes du curé François Lorteau sont copieuses et très intéressantes pour le passé (église brûlée en 1793 pendant les guerres de Vendée - ce qui me rappelle ce que m'ont dit mes parents au sujet de la vieille écurie à Simoneau où ils trayaient les vaches de 1947 à 1954 et dont les poutres noires avaient en partie brûlé lors de ces événements).
Elles sont aussi intéressantes pour aujourd'hui car il y a une description précise de l'actuelle église (autels, vitraux, raisons de la statue de saint Sébastien...), de sa construction (transport des pierres), de son coût (comment faisaient-ils pour trouver autant d'argent ? quelques-uns étaient riches et voulaient assurer leur salut), du changement de cimetière (ossements trouvés lors de l'élargissement de la rue en face du bistrot Taugeron - la terre au chevet est en effet en hauteur par rapport à la rue), l'existence d'un ossuaire au milieu de la nef. Ce document est passionnant (merci au curé Lorteau ? est-il enterré dans le cimetière ?). Nous vous remercions vivement de nous l'avoir adressé. Félicitations pour le site où vous avez mis des photos de Paulx.

Marie-Françoise et Fernand

2. .... 05/12/2012

Heureux de ces informations sur l'ancienne église. On y apprend aussi que les colonnes infernales sont passées par Paulx. Il me reste à demander à Maurice Baril l'étendue des dégats sur la population à ce moment là.
On comprend l'inquiétude du nouveau curé Lorteau à son arrivée. Merci à lui pour ses notes et merci pour cette mise en page.
Albert.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×